Fracture de la cheville : diagnostic, temps de guérison et rééducation

La cheville est composée de plusieurs os comprenant l’astragale (le talus), qui s’enclenche dans l’extrémité du péroné (fibula) et du tibia. On parle de fracture de la cheville lorsque que l’astragale, la tête du péroné ou du tibia est fracturé.

Lorsque l’on se casse la cheville, les malléoles sont les plus concernées. Si les deux malléoles sont concernées, il s’agit d’une fracture bimalléolaire. La malléole externe est celle que l’on se casse le plus.

Avec une cheville cassée, il n’est pas rare de constater des lésions au niveau des muscles, des ligaments et même des tendons. Le risque de lésions augment si la fracture est déplacée.

Les fractures de la cheville se produisent suite à un traumatisme assez important (accident) mais parfois une simple chute peut suffire.

Comment reconnaitre une cheville cassée ou une entorse

Au moment du traumatisme, le patient ressent une douleur extrêmement vive, accompagnés dans les minutes qui suivent d’un gonflement de la cheville. Si la fracture n’est pas déplacer, certain patient arrive à poser le pied par terre. En cas de fracture importante, la marche est impossible.  Les symptômes d’une entorse sont similaires mais l’os n’étant pas touché la pose du pied au sol est possible alors qu’il est impossible de marcher avec une cheville cassée.

La radiographie permet de déterminer s’il s’agit d’une entorse ou d’une cheville cassée. Les radio sont très lisible et le trait de fracture est bien net.

Combien de temps pour guérir d’une fracture de la cheville

Le risque de phlébite étant important, des injections d’anticoagulant sont réalisées chaque jour. Le risque étant minime chez les enfants, il n’y a généralement pas de piqure contre la phlébite.

Pour un fracture simple, le médecin pose un plâtre arrivant jusqu’au genou pendant 1 mois. Le patient ne peut pas avoir d’appui avec sa jambe. A l’issue des 4 premières semaines une radio de contrôle permet de déterminer l’état de consolidation.  Si l’évolution est positive, le sujet peut poser le pied et utiliser une botte de marche pendant encore 4 semaines. Puis la période de rééducation commence pour redonner du tonus musculaire. La mobilité de la cheville revient progressivement grâce au soin et exercice proposés par le kiné.  La rééducation est longue mais très importante.

En cas de fracture déplacée, une opération est nécessaire. Il peut s’agir d’une simple réduction de la fracture ou alors de la pose de vis ou de clou. Après l’opération, il y a une hospitalisation de quelques jours. Les opérations sont bien maitrisées et ne pose aucun problème technique au chirurgien. Un premier plâtre arrivant au-dessus du genou est posé. Après 1 mois, un second plâtre est remis en dessous du genou.

Pour une cheville cassée, le temps de guérison est de 3 mois minimum pour une fracture simple. En cas d’opération il faut compter 4 à 6 mois. En fonction du métier, l’arrêt de travail varie de 2 à 5 mois.