Le nez cassé : diagnostic, temps de guérison, opération

On ne se casse jamais le nez spontanément. Un nez cassé est toujours la conséquence d’un traumatisme plus ou moins violent. La fracture du nez peut faire suite à un choc latéral ou de face. Les personnes pratiquant des sports de contacts (boxe, rugby, art martiaux,…) sont plus exposées à ce type de blessure. Après le sport, les agressions et les chutes sont les principales causes de ce type de fracture.

Comment savoir si on a le nez cassé ?

Suite au traumatisme, le sujet ressent une vive douleur au niveau du nez. Il est extrêmement rare d’avoir le nez cassé sans douleur. Rapidement le nez gonfle formant un œdème puis des contusions sous les yeux apparaitront. Bien qu’avoir le nez cassé sans saignement soit courant, le plus souvent le patient saigne du nez. Après un choc sur le nez, il s’agit d’un symptôme qui doit alerter. Si la cloison nasale est déplacée le nez aura également une position ou une forme inhabituelle.  Dans ce cas, la personne aura du mal à respirer par le nez.  Même sans saignement, si la douleur persiste après un choc, il est nécessaire de consulter un spécialiste.  

Avant de consulter appliquer du froid sur le nez (glace, poche réfrigéré,…) est une bonne chose à faire. Le médecin urgentiste procédera à un examen clinique avant de confirmer son diagnostic avec une radio ou un scanner. L’imagerie permet de détecter si d’autre os ont été fracturé suite au traumatisme.

Traitement de la fracture du nez sans déplacement

Pour un nez cassé sans déplacement, il ne sera pas nécessaire d’avoir recours à une opération. Ce type de fracture se consolide très bien. Pour atténuer la douleur on prescrit des antalgique et on protège le nez avec une coque pour atténuer les conséquences d’un nouveau choc accidentelle.

Traitement du nez cassé déplacé

Dans ce cas une intervention pour réduire la fracture sera nécessaire. Le chirurgien attend généralement que l’œdème se résorbe avant d’opérer. C’est pourquoi, un délai allant jusqu’à 15 jours maximum peut être nécessaire avant l’opération. En fonction de la gravité (cartilage déplacé, fosse nasale …) de la fracture, le médecin pourra poser des  mèches dans le nez. Après quelques jours celles-ci seront retirées. Enfin un plâtre peut être nécessaire même si l’option de la protection en résine est privilégiée. Suite à l’opération des médicaments antidouleur sont prescrit un qu’un nettoyage régulier des fosses nasales. Si la fracture est correctement réduite, il n’y aura pas de séquelle que ce soit d’un point de vue esthétique ou respiratoire.

Combien de temps pour guérir un nez cassé ?

Le temps de consolidation pour un nez cassé est de six semaines mais on ne garde le plâtre ou la coque en résine qu’une dizaine de jours maximum. Après avoir enlevé la protection, il faut rester prudent et éviter les chocs. En fonction de ce risque la reprise du sport peut être autorisée ou non.

Il faut savoir qu'il n'y a aucune urgence. Il est inutile de se précipiter dans un service d'urgence. La première chose à faire est de soigner localement, c'est-à-dire mettre de la glace, sucer des glaçons, appliquer des petits pois congelés sur le nez… de manière à faire diminuer l'œdème, le gonflement. Ces moyens sont très efficaces. Mais il n'y a pas d'urgence parce que le spécialiste n'interviendra pas en urgence dans ce genre de situation, au contraire.