Qu’est-ce que le décollement de la rétine ? Comment le soigner ?

Comme son nom l’indique, le décollement de la rétine est caractérisé par le fait que cette dernière se détache de l’œil. Sans traitement, la vision du patient se dégradera rapidement puis il perdra la vue. Il s’agit d’une maladie assez rare puisque l’on estime qu’il y a en France moins de 10 000 cas par an. Etonnamment les médecins n’ont pas encore découvert les causes de cette maladie. Certaines personnes ont un risque plus important que d’autre de développer cette pathologie. Il s’agit en priorité des personnes présentant une importante myopie et celles ayant subi une opération de la cataracte. Enfin, un décollement de la rétine peut se produire après un traumatisme violent à l’œil (accident, bagarre,…). On propose un dépistage aux personnes les plus à risques.

Les symptômes du décollement de la rétine ?

 Au début du décollement du vitré, on ne ressent aucun symptôme puis les premiers troubles de la vision apparaissent. Le patient voit comme des insectes noirs volants dans son champ de vision ou des flashes lumineux. En cas d’hémorragie du vitré, il percevra une espèce de pluie noire. Puis une tâche noir opaque apparaitra en périphérie avant de s’étendre petit à petit. En quelques jours, l’œil ne perçoit plus aucune lumière, la vision est temporairement perdue. Si vous ressentez ces symptômes, consulter un ophtalmologue en urgence. Parmi les complications fréquentes, liés à un décollement on notera la présence de déchirures dans le vitré.

Comment soigner le décollement de la rétine ?

L’intervention chirurgicale est le seul moyen de traiter cette maladie. L’opération consiste à la fois à recoller la rétine sur l’œil et à boucher les déchirures qui se sont produites lors du décollement. Bien que ce soit simple à comprendre, l’opération est très complexe.

S’il en a la possibilité, le médecin utilisera la technique externe qui consiste à fixer un pseudo pansement sur l’œil pour plaquer la rétine. L’autre technique dite interne consiste à enlever  une partie du vitrée pour injecter une faible quantité de gaz dans l’œil.  L’opération à lieu sous anesthésie (générale ou locale) et dure au minimum 1 heures et peut se prolonger si nécessaire. Le patient reste ensuite hospitalisé au moins une semaine.

Peut-on perdre la vue ?

Dans 9 cas sur 10 l’opération est une réussite mais cela n’indique pas forcément que la rétine se recollera. En effet, il est fréquent qu’une deuxième, voir une troisième opération soit nécessaire. Au-delà la majorité des médecins estiment qu’il ne sera pas possible de guérir l’œil atteint.  L’incertitude concernant le succès ou non du recollement n’est levée qu’après au moins une semaine. Enfin, la perte d’acuité visuelle peut être corrigée par des interventions au laser.